Les seniors et les objets connectés santé

objets connectés santé - medicaline santéLes seniors et les objets connectés santé : résultat de l’étude de l’Institut Français des Seniors. 

Les objets connectés santé, un thème phare qui a marqué la 18e édition du Salon des Seniors. À l’occasion de ce salon, l’Institut Français des Seniors, en partenariat avec le site internet d’information santé Medisite, dévoile les résultats d’un sondage sur les seniors et les objets connectés santé. Une étude mettant en exergue le regard des seniors sur la santé connectée.

Les seniors et la e-santé

C’est un fait avéré, l’usage des objets connectés est déjà une réalité chez les seniors. D’après le sondage, une personne de 50 ans et plus sur 3, soit 29 %, déclare utiliser un dispositif connecté. 81 % des personnes de 50 ans et plus interrogées affirment qu’ils utilisent toujours leur objet connecté. Quant aux autres qui ne s’en servent plus : 39% pensent que ces dispositifs ne les aident pas dans leur vie quotidienne, 32 % ne font rien des données collectées, 16 % rencontrent des inconvénients liés à l’usage de ces objets. Il est à noter que le taux d’usage de ces dispositifs par les hommes (32 %) est un peu plus élevé que celui des femmes (28 %).

La santé connectée et la relation médecin-patient

Lors de cette étude, les seniors ont été interrogés, sur le fait avec qui elles souhaiteraient partager les données récoltées à partir des objets connectés santé. 84 % des personnes questionnées ont déclaré à leur médecin, 19 % ont choisi la réponse “A personne, je les garderais pour moi”. Si l’on se fie à ce résultat, il devient évident que pour les séniors, la santé connectée est un outil permettant de favoriser la relation entre le médecin et le patient.

Lorsqu’on leur demande qui sont les professionnels de la santé qu’ils pensent être les mieux qualifiés pour les accompagner et les conseiller dans leur choix d’objet connecté : 68 % désignent leur médecin généraliste, 41 % un médecin spécialiste, le pharmacien pour 20 %, un site spécialisé dans la santé pour 26 % et un site spécialisé en technologie pour 15 %.