Les médecins connectés

médecins connectés

Tous les médecins généralistes et spécialistes confondus s’accordent à dire que les tâches administratives et économiques limitent l’exercice de leur propre activité. Face à ces contraintes et surtout face à la révolution grandissante des numériques dans la vie active, ces professionnels de la santé pensent que les outils informatiques : smartphones, tablettes, capteurs connectés, logiciels d’aide au diagnostic… les aideraient à faciliter leur pratique professionnelle quotidienne.

Un souffle nouveau dans le milieu médical

Les avis sont partagés parmi les professionnels de santé, mais beaucoup pensent que la santé digitale constitue une aide inestimable dans l’exercice de leur fonction. En effet, être connectés leur permet de s’informer en tout temps des dernières nouvelles médicales, d’avoir une bonne organisation entre eux et surtout d’être plus proches de leur patient : SMS, mails, etc. Les informations se trouvant sur la toile sont tellement riches que les médecins se doivent de développer leur connaissance et se tenir au courant des avancées technologiques pour ne pas être dépassés par leurs patients « geeks ». D’ailleurs, la présence de plus en plus nombreuse des médecins sur les réseaux sociaux génère une relation de confiance entre ces derniers et leur patient.

Les objets connectés : à l’expérimentation

L’objectif des objets connectés et des applis santé consistent à mesurer soi-même ses propres paramètres : tension artérielle, taux de glycémie, qualité du sommeil, performance sportive et autres. L’usager d’un smartphone ou autre objet numérique équipé de capteur ou de puce peut partager ses informations personnelles avec son médecin traitant. Ces outils numériques sont utiles et constituent un bon moyen pour le traitement et l’amélioration des problèmes de santé publique : diabète et obésité par exemple. Bien entendu pour qu’il y ait une bonne synchronisation entre le patient et le médecin, les objets connectés doivent être conseillés par le médecin même.