Les laboratoires pharmaceutiques et la santé connectée

telemed2Le monde de la santé connectée semble actuellement dominé par les acteurs d’Internet, et non pas par les laboratoires pharmaceutiques. A leur place, l’on retrouve les géants d’Internet comme Apple et Google. Ces derniers ont déjà démontré leur volonté de s’implanter sur le marché de la e-santé par de nombreux recrutements et diverses acquisitions. Selon le dernier rapport du cabinet Roland Berger, des fabricants de matériels de collecte de données, de médicaments ; des fournisseurs de soins et des assureurs s’intéressent de plus en plus au secteur de la e-santé. Il semblerait ainsi que les laboratoires pharmaceutiques soient obligés de travailler en étroite collaboration avec des partenaires spécialistes de la connectivité médicale, donc avec les géants de la télécommunication. En effet, certaines compétences et matériels spécifiques sont indispensables pour la réalisation de ces objets connectés liés à la santé, citons, à titre d’exemple, les capteurs, les infrastructures d’hébergement sécurisé de données personnelles de santé, les réseaux de connectivité, parmi tant d’autres. Ce qui induit des apports financiers importants pour les laboratoires pharmaceutiques, qu’il faudra compenser en recourant aux services des financeurs comme les mutuelles et assurances.

Des partenariats déjà mis en place

D’ores et déjà, de nombreux laboratoires pharmaceutiques ont annoncé des formes de collaboration avec différents acteurs œuvrant dans le domaine de la e-santé. Il s’agit, entre autres, d’Alcon, filiale de Novartis, qui a signé un accord de licence avec le géant Google pour une technologie servant à la fabrication et la commercialisation de lentilles de contact connectées, qui permettent un suivi en temps réel de la glycémie. De son côté, le laboratoire AbbVie a fait connaitre sa collaboration avec la jeune entreprise de santé, Calico, qui est financée par Google. Il y a également le laboratoire Sandoz qui a annoncé la création d’un nouveau logiciel pour pharmaciens, en collaboration avec la société Observia.