Les applications santé, une méthode efficace pour prévenir ?

applications

Les applications santé

Ne dit-on pas que la santé est primordiale ? Les nouvelles technologies font leur montée en puissance, le marché des applications liées à la santé et au bien-être est également en pleine expansion. En permanence avec vous, vos smartphones et tablettes constituent des gadgets qui offrent la possibilité de se doter d’applications santé. Bien entendu, elles ne sont pas encore prescrites par les médecins, par contre elles permettent de surveiller de près votre état de santé et de prévenir à temps en cas de nécessité.

Actuellement, nous comptons plus de 150.000 applications dédiées à la santé et au bien-être, allant de l’aspect exclusivement informatif jusqu’à une technique participative.Sur le marché, vous pouvez trouver un grand nombre d’applications dédiées pour le grand public, les patients, les professionnels de la santé ou pour patient et expert santé. Les avis sur ces applis e-santé sont partagés : les uns disent que ce sont juste des applications de loisirs, d’autres pensent qu’il est réellement possible de surveiller sa santé par l’intermédiaire des capteurs et des appli santé. Face à tous ses tumultes provoqués par l’explosion de l’e-santé ces dernières années,les questions se posent.

Quelques exemples d’application santé

Applications disponibles sur iPhone :

Lark : Application destinée aux appareils griffés Apple pour optimiser le sommeil.

Fjull : Bonne méthode pour maigrir

Noom : Application pouvant substituer un coach en alimentation ou nutritionniste.

Applications disponibles sur Google Play pour les appareils sous Android :

mySugr Carnet : Application utile pour contrôler son diabète (glycémie, glucides)

Nike Training Club : Application pour s’exercer à domicile. En collaboration avec le fournisseur d’équipements sportifs Nike.

Les applications santé sont-elles réellement fiables ?

Du fait que les applications se multiplient rapidement sur le net et qu’elles peuvent être téléchargées gratuitement. Des scientifiques des grandes écoles et des laboratoires ont décidé de comparer les diagnostics des médecins à ceux proposés par les « médecins de poche ». Ils ont constaté que les résultats à la suite d’une consultation médicale sont plus sûrs que ceux proposés par la santé digitale, surtout en ce qui concerne les maladies graves et rares. Même si les algorithmes présentés par les applications santé ne sont pas encore précises, dans un avenir proche, l’e-santé occupera une place importante dans l’aide à l’éducation thérapeutique.