Interview de Cédric Vigo, fondateur de la société Néohm.

Cédric Vigo

Cédric Vigo

Bonjour Monsieur Vigo, pourriez-vous vous présentez à nos lecteurs et nous présenter la société Néohm ?

Néohm est une société que j’ai créée en 2006 suite à mon expérience de sept années acquise dans le secteur de la santé au sein d’un acteur important de dispositifs médicaux. J’ai alors détecté l’intérêt
que pouvait représenter une marque qui commercialise en direct ses solutions auprès de fonctions libérales de santé, notamment dans le domaine dentaire.

Notre société française Néohm a donc pour objectif d’améliorer le quotidien du personnel soignant notamment dans le domaine de la chirurgie dentaire et implantaire, en concevant et en commercialisant en
direct des solutions stériles et non-stériles. Notre consommable dédié à l’hygiène et l’asepsie ou permettant de réaliser une chirurgie, est reconnu à ce jour pour sa fiabilité et son aspect novateur.
Néohm a toujours été animée par la création d’une valeur ajoutée, d’une technicité à part, ou d’un service différencié afin de satisfaire les personnes les plus exigeantes et rigoureuses, dans un univers de la santé en perpétuelle mutation, régie par des normes de plus en plus strictes. J’ose croire que c’est pour ces raisons que nos clients nous accordent leur confiance.

Notre modèle de vente directe affiche une volonté de proximité avec nos utilisateurs, afin de mieux comprendre leurs attentes, d’y répondre objectivement et de manière plus compétitive. L’amélioration constante de nos matériaux via la performance de nos industries nous porte aujourd’hui vers un niveau d’excellence avéré par les professionnels de santé, ce qui constitue l’une des principales fiertés de notre entreprise.
La qualité, le professionnalisme et le service sont les valeurs portées par l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise Néohm afin que la satisfaction de nos clients soit totale.

Quels sont les difficultés quotidiennes d’une société opérant dans le milieu médical ?

L’environnement de la santé demande à toute entreprise fabricante de dispositifs médicaux d’être en veille permanente sur les règles normatives, ce qui implique un management du système qualité en perpétuelle évolution ; le devoir de l’entreprise étant de maitriser parfaitement l’ensemble des paramètres qui doivent garantir la fiabilité du produit sur le marché, dans le respect de ses clients utilisateurs.
Les audits des organismes notifiés se sont renforcés afin de s’assurer que l’entreprise réponde bien aux exigences requises.
Il est fondamental de savoir informer et supporter nos clients avec des explications claires, sans interpréter leurs constats et leurs propos lors de feedback sur nos produits.
Nous devons savoir nous remettre en question dès lors où une déviance est identifiée ou enregistrée sur l’un de nos produits, ce qui est capital pour pérenniser la confiance et la sécurité de nos
praticiens utilisateurs.

Par quels réseaux de distributions proposez-vous vos produits aux hôpitaux ?

A ce jour les priorités de Néohm sont orientées exclusivement vers les fonctions libérales de santé et notamment les chirurgiens-dentistes avec un modèle de vente directe. Les marchés hospitaliers requièrent une
approche différente avec des interlocuteurs divers et des appels d’offres pour lesquels de grands acteurs de dispositifs médicaux  sont déjà en concurrence et bien implantés.
Aucun réseau de distribution aujourd’hui ne promeut ou ne référence la marque Néohm auprès des marchés publics ou centrales d’achat pour cliniques.

Êtes-vous présent à l’internationale ?

Une implantation s’établit en Belgique et au Luxembourg à travers une distribution de notre gamme avec un partenaire bien introduit dans le secteur. Une initiation sur le marché Allemand
en vente directe n’a malheureusement pas été concluante vis-à-vis de leurs codes d’achats et du travail chronophage de prospection qui n’a pas rencontré son marché.
L’international est un vecteur fabuleux de croissance pour une société comme la nôtre, le marché export offre énormément d’enrichissement dans l’ADN et la culture d’entreprise mais les écueils
sont souvent nombreux ; cependant les années à venir seront plus opportunes pour Néohm qui aura une stratégie plus affûtée dans sa conquête.

 Quels seront les innovations majeures de la société Néohm dans le futur ?

Néohm établit une veille majeure auprès de ses clients afin de détecter les besoins de demain et les opportunités que représenteraient le développement de nouvelles compétences. Notre entreprise
souhaite se renforcer dans l’activité chirurgicale et couvrir l’ensemble des outils nécessaires à un acte clinique,  nous entendons bien pouvoir proposer demain de nouvelles solutions toujours liées à
l’ergonomie et l’asepsie en salle de chirurgie. Innover sur ce principe à toujours été une volonté de notre société Néohm.

Pour conclure Monsieur Vigo, quel serait votre mot de la fin pour nos lecteurs ?

L’univers de la santé est un monde exaltant car il allie à la fois des constats et des connaissances scientifiques avec l’industrie afin de construire de nouveaux outils voués à l’amélioration du quotidien du corps
médical et du patient. La synergie entre les gens de l’art avec leurs idées et les sociétés voulant construire le futur, constituent l’équation parfaite qui donnent jour à de superbes projet, motivés
par des ambitions et un travail acharné de ces personnes.
Je suis heureux d’en être un des acteurs aujourd’hui avec mes collaborateurs au sein de notre société Néohm.

Propos recueillis par Laurent Amar