IMCAS 2016 à Paris : rencontre avec Marinela Popescu

Marinela Popescu en compagnie de sa fille Stéphanie, associée, et co-créatrice du centre Marinel

Marinela Popescu en compagnie de sa fille Stéphanie, associée, et co-créatrice du centre Marinel

Lors de l’IMCAS 2016, nous avons réalisé l’interview de Marinela Popescu, créatrice du prestigieux institut Marinel à Paris, et distributrice de la marque de cosméceutique Clinicare.

Bonjour Marinela. Pourriez-vous vous présenter à mes lecteurs qui ne vous connaissent pas encore ?

Bonjour Laurent, avec grand plaisir. Marinela Popescu, esthéticienne dans l’âme depuis plus de 25 ans, et depuis deux ans je propose des  soins anti-âges avec produits cosméceutiques….. et c’est une véritable passion.

Vous avez développé votre propre marque de cosméceutique, après avoir créé l’institut « Marinel ».

Effectivement, nous sommes en train de travailler sur une toute nouvelle marque. Je ne peux rien dévoiler pour l’instant, mais elle se nommera comme l’institut, « Marinel ».

Parlez-nous de cet institut de beauté, qui se trouve rue Saint-Honoré, à Paris ?

C’est un lieu atypique, mais qui correspond aux besoins des femmes actuelles. Je parle des femmes modernes, émancipées, voulant s’occuper de leur peau.
Nous utilisons les produits cosméceutiques Clinicare, avec lesquels nous effectuons des peelings  nouvelle génération, non abrasifs, à base d’acide hyaluronique, petite molécule  et aux acides des fruits macérés (sans rougeurs ni irritation de la peau, sans aucune éviction sociale ndlr).

Nous nettoyons la peau en profondeur, grâce aux acides de fruits macérés, qui crée un exfoliation propre à chaque type de peau du a son PH, et  par  la suite nous hydratons la peau avec des essences concentrées en acide hyaluronique de petit poids moléculaires.

Institut Marinel

Institut Marinel

Nous pouvons également prodiguer des soins plus personnalisés, en fonction des particularités de chaque peau, par exemple les taches pigmentaires, le contours des yeux marqués, voire les rides d’expression.
Nous essayons de rééquilibrer la texture de la peau.

Vous avez réussi, avec l’institut Marinel, à fidéliser une clientèle plutôt prestigieuse ?

Cher Laurent, chaque femme sur cette planète est prestigieuse (rires).
Mais, en effet, nous avons une clientèle fidèle, qui a testé les soins, les connaît bien et les apprécie.
Notre équipe, à chaque prestation, donne une partie d’elle-même. Nous sommes très soucieux du résultat final. C’est la chose la plus importante, avec bien sûr le relationnel et la confiance.
Mais j’insiste sur le fait que notre grande priorité est le résultat final sur la cliente.

Vous êtes présente à l’IMCAS 2016 pour la première fois, pourquoi venir à ce prestigieux salon ?

Parce que nous sommes distributeurs de la marque Clinicare, conçue avec deux approches différentes : l’une, médico-esthétique ; l’autre, entièrement esthétique. Notre présence est donc dévouée aux produits de notre gamme, qui s’adresse aussi bien aux dermatologues qu’aux médecins esthétique ou encore aux médecins spécialisés dans le laser et autres technologies très pointues.

Votre mot de la fin pour les lecteurs de medicaline-santé ?

Les produits Clinicare

Les produits Clinicare

Les femmes, comme les hommes, ont un capital « beauté  génétique » magnifique très important, que nous pouvons gérer aujourd’hui  mieux grâce à ces nouveaux produits, avec les nouvelles technologies non invasifs.

Les générations actuelles, et futures auront, la chance de connaître des innovations de premier ordre. La cosmétologie s’en trouvera bouleversée, aussi bien dans les produits par les nouvelles molécules proposes, ainsi que par les soins,avec des réelles résultats.
Je regarde vers l’horizon et je me réjouis d’avance des prouesses que nous ferons sur l’approche de la peau .

« Institut Marinel » c’est au  267 Rue Saint Honoré, 75001 Paris

Propos recueillis par Laurent Amar